Saint-Louis, comptoir français

Saint-Louis, Sénégal / 16°1’N 16°28’W / 2009
(…) La petite ville coloniale, qui fut la capitale de la vaste AOF – Afrique Occidentale Française, jusqu’en 1902, est une aimable assoupie. L’échelle est sympathique, de petits bâtiments organisés en îlots dans un urbanisme en damier. Architecture simple, seuls les balcons alignés sous leurs auvents font saillies des façades lisses. (…)  Quelques belles maisons ont été transformées en hôtels, rénovations de qualité, mais rares. (…) L’entretien, la rénovation, de ce patrimoine sont évidemment hors de portée de l’économie ordinaire du pays. Situation peu encourageante, l’UNESCO menace de retirer Saint-Louis de sa liste; le maire s’en émeut sur son site Internet. (…)

Lire l’article : Saint-Louis, comptoir français

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s