Hadramaout, aux franges du Quart-Vide

Say’un, Yémen / 15°58′ N 48°46′ E / 1999
(…) il y a entre les djebels, des wadi, de l’eau, la vie y est possible. Nous n’étions pas certains de pouvoir y aller. C’est, après le nord du pays inaccessible, la seconde région à la sécurité aléatoire. Au moment de ce voyage, nous profitons d’une fenêtre d’accalmie, où l’on peut, moyennant demande officielle, paperasse et escortes diverses, accéder à la région. C’est tout l’est du Yémen, la frontière avec l’Arabie saoudite n’est tracée que par deux traits sur les cartes (…).
Lire l’article : Hadramaout, aux franges du Quart-Vide

 

Une réflexion sur “Hadramaout, aux franges du Quart-Vide

  1. Pingback: Urbanisation vs terres agricoles – Grand Geocoucou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s