Mascarade

Kostroma, Oblast de Kostroma, Russie / 57°46’N 40°58’E / 2017
Que n’aurons-nous pas entendu à propos des masques hygiéniques lors de cette pandémie ! Tout et son contraire, par des cohortes d’épidémiologistes, de personnalités politiques, d’anonymes spécialistes subitement sortis de leurs officines, se répandant dans tous les médias. Beaucoup auront perdu en crédibilité.

En Russie, l’histoire est comme le pays, étale, et on n’en est jamais au bout, elle est toujours présente.
A Kostroma  (voir : « L’éventail de Catherine II » )  dans les couloirs du Collège régional de musique – Kostromaskoye oblastnoye musykalnoy uschliche  je découvre contre une paroi, parmi les portraits de professeurs émérites et d’anciens élèves ayant fait carrière, ce tableau explicatif des divers types de masques à gaz, remontant à la Grande Guerre Patriotique – celle qu’en Europe occidentale l’on nomme Seconde Guerre Mondiale, et WW2 aux USA.
C’est bien illustré, didactique : on pourrait s’en inspirer, pour avoir, enfin, des indications claires et unifiées sur cette mesure de protection qui est susceptible de s’imposer.

Kostroma, le Collège de musique, entrée principale, et l’élégante caserne des pompiers, sur la vaste Sussaninskaya Ploschad.  Du nom du héros local Ivan Soussanine , dont l’aventure inspira Glinka pour son opéra  » Une vie pour le tsar « . La musique n’est jamais loin, dans l’histoire russe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s