Le pélerin du Tamchhog Lhakhang

Tamchhog Lhakhang, Bhoutan / 27°33’N 89°50‘E / 2011
On ne peut manquer le petit monastère Tamchhog Lhakhang, lorsque l’on suit l’itinéraire obligé de Paro à Thimphu. Datant du XVe siècle, élégamment posé sur un replat un peu au-dessus de la National Highway. Il est, en voiture, à une petite heure de Paro, où l’on arrive obligatoirement.

Entre la route et le monastère, il y a la rivière. Et un pont suspendu, l’accès commandé, à ses deux extrémités, par des édicules de belle tenue.
Un pèlerin amorce son parcours, en prosternations. Dans cet exercice nettoyant l’âme et le corps, il mettra, nous dit-on, neuf jours pour rejoindre Paro.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s