Népal

Vallée de Katmandou / Katmandou 27.7000 N 85.3330 E / 1982, 2002, 2003
Le séisme violent qui a frappé le Népal soulève trois questions concernant le pays, qui peuvent être extrapolées à de nombreux pays en développement.
Dimension humaine : une catastrophe naturelle aux conséquences désastreuses, amplifiées par la médiocrité des infrastructures, habitat, salubrité, santé, communications. Syndrome de la pauvreté endémique, sur fond d’instabilité politique.
Patrimoine : la perte certainement irrémédiable des traces vivaces d’une société urbaine, « le monde Newar », qui s’est développée entre les XIIIe et XVIIIe siècles dans la Vallée de Kathmandou. Au delà des monuments emblématiques, c’est tout un habitat, une architecture civile, un urbanisme, cohérents et habités, qui disparaîssent. On n’imagine pas que ces ensembles puissent être reconstruits à l’identique.
Tourisme : que faisaient ce millier de gens sur les pentes de l’Everest ? L’aberration des « expéditions commerciales », tourisme de masse pour clientèle aisée, dans un milieu des plus hostiles, d’accès problématique. Depuis plusieurs décennies, des voix diverses en déplorent la folie. Mais il y a de l’argent en jeu, « l’industrie touristique » dominante dans le pays.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voir aussi : Fin de journée à  Bungamati

Une réflexion sur “Népal

  1. Merci Monsieur. Il faut témoigner de la situation. La photographie est une arme qui peut combattre les larmes. J’espère avoir un jour le plaisir de vous rencontrer. Bernard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s