Boeng Salang, deux frères

Phnom Penh, Cambodge / 11°32’N 104°53’E / 2003
Ces deux jeunes gens, bavardant sur le seuil de leur maisonnette, retiennent le regard par leur élégance et leur distinction naturelles. Boeng Salang, bidonville étirant ses métastases le long de la voie ferrée désaffectée qui conduisait à la gare centrale de la capitale.
Cambodge, pays le plus bombardé au monde, aux campagnes encore polluées de champs de mines, dirigé par l’ « Illustre Seigneur, Grand Protecteur suprême et Guerrier tout puissant », Hun Sen.
Lire aussi l’article : Sous les regards des Bouddhas  Publié le 23.10.2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s